- CMI - CURSUS DE MASTER EN INGENIERIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

 


CONDITIONS D’ADMISSION EN
CMI-EFiQuaS

Le CMI1 est une année d’orientation. A l’issue du premier semestre (S1), l'étudiant doit signer un contrat pédagogique dans lequel il s'engage pour le CMI-EFiQuaS. Ce sont ses résultats en L1 (S1 et S2) et DUIE1 qui conditionnent la poursuite de ses études dans le cursus, i.e. en CMI2 (voir conditions de poursuite d’études). Les étudiants inscrits en L1 ou dans le Collège d’Economie peuvent demander leur intégration (après examen de leur dossier et audition par un jury) en CMI1 du CMI-EFiQuaS.

Sont admis en CMI2, les étudiants de CMI1 ayant validé à la fois leur année (S1 et S2) et le DUIE1. Les conditions de poursuite du CMI-EFiQuaS sont plus restrictives (voir ci-dessous). Les étudiants admis en L1 à l’UPA-P2 ou qui ont obtenu le DUIE1 peuvent demander leur intégration (après examen de leur dossier et audition par un jury) en CMI2 du CMI-EFiQuaS.

Sont admis en CMI3, les étudiants de CMI2 ayant validé à la fois leur année (S3 et S4) et le DUIE2. Les conditions de poursuite du CMI-EFiQuaS sont plus restrictives (voir ci-dessous).

Sont admis en CMI4-MIE1, les titulaires du CMI3 après examen de leur dossier et audition par un jury formé d’enseignants-chercheurs du MIE (les conditions pour rester dans le CMI sont stipulées ci-dessous).

Sont admis en CMI5-Master2 Professionnel ISF, les titulaires du CMI4 après examen de leur dossier et audition par un jury formé d’enseignants-chercheurs du MIE (les conditions pour rester dans le CMI sont stipulées ci-dessous).



CONDITIONS DE LA POURSUITE D’ÉTUDES EN CMI-EFiQuaS


La poursuite d’études dans le CMI-EFiQuaS est soumise à certaines conditions. Un jury se réunit chaque année pour statuer sur la possibilité de la poursuite d’études dans le cursus. Le jury délibère souverainement à partir de l'ensemble des résultats obtenus par les candidats et l’autorisation de poursuite en CMI-EFiQuaS est prononcée après délibération du jury. Un principe général est l’absence de redoublement. Toutefois, le jury étudiera les cas de redoublement et pourra autoriser un étudiant à poursuivre s’il y a de bonnes raisons (exemples : maladie, problèmes personnels, …). Ce principe s’applique tout au long du cursus.



 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu