- CMI - CURSUS DE MASTER EN INGENIERIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Programme > Matières
 
 
 
 

Economie bancaire

Volume horaire

Unité d’Enseignement

Semestre

Niveau

Cours

TD

18

0

Complémentaire

8

M1 IES

Enseignante

Evaluation

Coefficient

ECTS

Marianne Guille

Ecrit

1

1 FI / 3 FA


 
 


Objectifs de l’enseignement

Ce cours est une introduction à l’analyse du rôle des banques dans l’économie. Dans cet objectif, après une rapide présentation de la pratique et de la théorie de l’intermédiation financière, il examine la spécificité de l’intermédiation bancaire. Ensuite, il développe l’analyse de l’activité des banques dans le système financier français à l’aide de leurs comptes financiers (principalement le bilan et le compte de résultat). Puis, il aborde la modélisation de la firme bancaire qui s’inscrit dans le cadre de la microéconomie de l'incertain et de l’économie industrielle, avant d’introduire les problèmes d’asymétrie d’information qui affectent les contrats de prêt et de dépôts, en particulier l’analyse des effets d’anti sélection et d’aléa moral sur les marchés des dépôts et des crédits.

Descriptif de l’enseignement
L’intermédiation bancaire

Qu’est-ce qu’une banque ?
Pratique et théorie de l’intermédiation financière
Spécificité de l’intermédiation bancaire

Analyse de l’activité bancaire

La situation financière des banques (bilan et hors-bilan)
Les résultats de l’activité bancaire (compte de résultat, rentabilité, performance)
Les principes de gestion du bilan et des risques bancaires

Théorie de la firme bancaire

Modélisation de la firme bancaire (concurrence imparfaite, introduction du risque de crédit)
Analyse du marché bancaire (contestabilité, surcapacité, concentration, diversification)

Introduction de l’asymétrie d’information

Le contrat de dépôt avec information asymétrique
Le contrat de prêt avec information asymétrique


Méthode d’enseignement
Cours avec cas pratiques et exercices

Pré-requis
Microéconomie de l’incertain

Bibliographie
(ouvrages uniquement)

  • K. Matthews & J. Thompson, The Economics of Banking, Wiley

  • F. Lobez, Banque et marché du crédit, PUF




 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu