- CMI - CURSUS DE MASTER EN INGENIERIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

 


PROJETS


→ En CMI1, il est demandé à chaque étudiant de réaliser un projet de documentation scientifique sur un sujet particulier avec un effort minimal attendu d’une douzaine d’heures de recherches bibliographiques. Ce projet sera suivi et coordonné par un enseignant-chercheur du LEMMA — que ce dernier intervienne directement ou non en tant qu’enseignant du CMI1. Le projet de documentation scientifique est sanctionné par une note allant de 0 à 4, laquelle note vient s’ajouter à la somme des notes obtenues au titre des unités d’enseignement complémentaires du second semestre. En outre, dans le cas où la note sanctionnant le projet de documentation scientifique serait supérieure à 1, elle se traduirait par l’octroi d’un point de crédit européen (1 ECTS).

→ En CMI2-CMI3, les étudiants devront également proposer un projet de leur choix, éventuellement réalisé dans le cadre d’une ou plusieurs des matières enseignées. Le choix du sujet doit néanmoins obtenir en amont l’accord de l’enseignant référent. L’objectif est double. Il s’agit d’une part d’initier les étudiants au travail en groupe (projets en binôme ou en trinôme) et d’autre part, de les amener à réfléchir aux méthodes et aux outils que l’on pourrait mobiliser pour analyser un problème économique donné et, ainsi à être en situation d’opérer des choix méthodologiques face à une problématique originale. L’effort minimum attendu de l’étudiant dans la réalisation de son projet devrait correspondre à une trentaine d’heures par an. Le ou les projets ainsi réalisé(s) est(sont) sanctionnés par un nombre de points pouvant aller de 0 à 4, ajoutés au cumul des notes obtenues par l’étudiant au titre des unités d’enseignement complémentaires du second semestre. Dans le cas où le nombre de points obtenus serait supérieur à 1, par l’octroi d’un point et demi de crédit européen (1,5 ECTS).

→ Outre ces projets pédagogiques visant à mettre les étudiants en situation de réflexion autonome, il est mis en place, dans le cadre du CMI-EFiQuaS des projets d’une nature plus professionnalisante visant quant à eux à mettre les étudiants de CMI4 et CMI5 en situation de développer leur sens de la proposition.

→ En CMI4, les étudiants sont invités à réfléchir à un projet de start-up (choix du secteur d’activité, nature et originalité du produit, business plan et montage financier, etc) qu’il défendra devant un binôme professionnel/universitaire qui jouera le rôle d’organisme de financement de projets. Cette soutenance est sanctionnée par une note allant de 1 à 4 qui vient s’ajouter au total des notes obtenues au titre des unités d’enseignement complémentaires du premier semestre. Dans le cas où cette note est supérieure ou égale à 2, elle se traduit par l’octroi de 10 points de crédits européens (10 ECTS).

→ En CMI5, les étudiants élaboreront, chacun au sein de l’entreprise l’accueillant comme apprenti, un projet visant à améliorer une activité donnée de l’entreprise. Ce peut être un projet de mise en place d’un produit nouveau, d’amélioration de techniques ou de méthodes utilisées par l’entreprise, de réorganisation d’un service ou d’un département, etc. Dès que l’étudiant aura soutenu son rapport d’apprentissage devant son jury composé du maître d’apprentissage et du tuteur universitaire, il défendra, devant le même jury, le projet qu’il aura élaboré. Cette soutenance est sanctionnée par une note allant de 1 à 4 qui vient s’ajouter au total des notes obtenues au titre des matières optionnelles. Dans le cas où cette note est supérieure ou égale à 2, elle se traduit par l’octroi de 10 points de crédits européens (10 ECTS).



 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu