- CMI - CURSUS DE MASTER EN INGENIERIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

 


STAGE ET APPRENTISSAGE


→ Un stage de découverte (du monde de l’entreprise) de 4 à 5 semaines sera organisé dès la fin du CMI1. Il sera alors affecté à chaque étudiant un tuteur auquel il remettra, en fin de stage, un rapport de stage. Ce rapport sera sanctionné d’une note allant de 0 à 4 points, lesquels points s’ajouteront au total des points que l’étudiant aura accumulés au titre des unités d’enseignement complémentaires du second semestre. Dans le cas où la note du rapport de stage serait supérieure à 0, l’étudiant se verrait attribuer un delta de 3 ECTS. La poursuite, en CMI2, dans le cadre du CMI-EFiQuaS, sera conditionnelle à la réalisation dudit stage.

→ Les étudiants du CMI2 doivent quant à eux, effectuer un stage de 2 mois en fin d’année. L’objet d’un tel stage est d’approfondir les acquis du premier stage. Toutefois, davantage en- core que le premier, ce second stage doit être plus précisément tourné vers une problématique économique elle-même objet de la convention de stage. Là aussi, il sera affecté à chaque étu- diant un tuteur auquel il remettra, en fin de stage, un rapport de stage sanctionné de la même façon qu’en CMI1. La poursuite, en CMI3, dans le cadre du CMI-EFiQuaS, sera condition- nelle à la réalisation dudit stage.

→ Les étudiants du CMI3 sont, eux, invités à effectuer un stage de 2 à 3 mois dans un laboratoire de recherche lié au LabEx MME-DII ou dans une institution exerçant une activité de recherche (Banque de France, OCDE, Ministères, etc.). L’objet de ce stage est d’initier les étudiants à la recherche. Mais il est aussi d’éclairer leur choix devenu imminent entre une fi- lière recherche et une filière professionnelle. Il sera affecté à chaque étudiant un tuteur au- quel il remettra, en fin de stage, un rapport de stage. L’étudiant présentera son travail devant un jury composé du tuteur ainsi que du chercheur auprès duquel il aura évolué durant son stage. Une note de 0 à 4 points sera attribuée par le jury. Elle s’ajoutera au total des points que l’étudiant aura accumulés au titre des unités d’enseignement complémentaires du second semestre. Dans le cas où la note du rapport de stage serait supérieure à 1, l’étudiant se verrait attribuer un delta de 3 ECTS. La poursuite, en CMI4, dans le cadre du CMI-EFiQuaS sera conditionnelle à la réalisation dudit stage.

→ Les étudiants du CMI4-MIE1 en formation initiale (non apprentissage) choisissent entre la réalisation d’un projet de start-up ou celle d’un stage de 2 à 3 mois dans un laboratoire de recherche ou dans une institution exerçant une telle activité, ou en entreprise. Dans le cas d’un stage, un rapport de stage sera soutenu devant un jury composé du maître de stage et du tuteur universitaire. Il sanctionnera le stage et sa soutenance d’une note de 0 à 4 points qui s’ajoutera au total des points que l’étudiant aura accumulés au titre des unités d’enseignement complémentaires du premier semestre. Dans le cas où la note du rapport de stage serait supérieure à 1, l’étudiant se verrait attribuer un delta de 10 ECTS.

→ Pour les étudiants du CMI4-MIE1 en apprentissage, un delta de 10 ECTS supplémentaires sera attribué au terme de la soutenance du rapport d’apprentissage et du projet de start-up décrit dans la rubrique « Projets ». La poursuite, en CMI5-MIE2, dans le cadre du CMI-EFiQuaS sera conditionnelle à la réalisation du stage pour les étudiants relevant de la formation initiale ou de l’apprentissage pour ceux relevant de la formation en alternance.

→ Pour les étudiants du CMI5-MIE2 en apprentissage le rapport d’apprentissage et sa soutenance sont sanctionnés par une note de coefficient 4 et de 5 ECTS. A ceci viennent s’ajouter 10 crédits ECTS supplémentaires sanctionnant le projet pour l’entreprise décrit dans la rubrique « Projets », projet dont la soutenance fait suite à celle du rapport d’apprentissage.


 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu